Publié le 25 Mai 2015

C’est en tout cas, la volonté du maire de Cannes, Monsieur David Lisnard, qui vient d’envoyer sa lettre officielle à notre ministre de la culture, Madame Fleur Pellerin, afin que soient inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco deux des sites les plus emblématiques de la ville.

Après une belle escapade sur l’Ile Saint Honorat, avec pour guide le père abbé, Dom Vladimir Gaudrat, qui permit à la quarantaine de journalistes et d’invités de découvrir les trésors que sont le monastère, les chapelles, la tour sarrasine ou bien encore les vignes, le petit groupe a repris la mer et a navigué en direction de l’Ile Sainte Marguerite. Et sur la place Bazaine, dans le Fort où fut enfermé le plus célèbre des prisonniers français, le Masque de fer, que le maire a officiellement annoncé sa candidature à l’Unesco et sa volonté de protéger le patrimoine, de valoriser l’activité touristique et plus important encore, de fédérer l’ensemble des cannois autour d’un projet porteur.

Pour ce faire, le maire a choisi sans doute son meilleur allié en la personne de la directrice des Affaires Culturelles de la ville, Madame Claire Andriès. Cette dynamique jeune femme maîtrise parfaitement son sujet puisqu’elle a notamment, permis à Marseille de devenir Capitale européenne de la culture et a travaillé de nombreuses années à la direction du Théâtre National de Chaillot. Elle a expliqué que la ville possédait de solides arguments et pas moins de six critères sur les dix établis par l’Unesco. En voici quelques-uns :

- Représenter un chef d’œuvre du génie créateur humain

- Témoigner d’un échange d’influences considérable pendant une période donnée ou dans une aire culturelle déterminée, sur le développement de l’architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la création de paysages (création de l’étang du Bateguier protégeant faune et flore de l’Ile Ste Marguerite).

- Apporter un témoignage unique ou exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue (Musée de la Mer présentant un ensemble archéologique gréco-romain).

- Offrir un exemple d’un type de construction ou d’ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significatives de l’histoire humaine (le fort et la prison ou le monastère de l’ile St Honorat et les chapelles).

Parmi les invités, la présidente de l’Association des Amis de l’Ile Ste Marguerite, Madame Jacqueline Benezat, informée depuis février du désir du maire, apporte son soutien à ce projet. Cela permettra de préserver la relation forte établie avec l’O.N.F, et de protéger la faune et la flore de l’île, a-t-elle soulignée. 45 ans cette année, que l’association œuvre annuellement en nettoyant les plages, en organisant la traversée à la nage entre les deux îles, en proposant des conférences et des journées de découverte de la nature si riche de cet écrin de verdure en méditerranée.

Le processus est long (pas avant 2018 d’après un spécialiste) et Cannes n’est pas la seule cité des Alpes Maritimes à demander son classement auprès du ministère de la Culture car cela reste un privilège de l’état.

Il y a tout d’abord Nice, qui a demandé le classement de la Promenade des Anglais et dont le projet est présidé par un ancien ministre de la culture, Jean-Jacques Aillagon (dépôt en 2014) ; le Parc du Mercantour associé aux parcs italiens Alpi-Marittime, Alpi-Liguri, Marguareis, Imperia et le jardin botanique Handbury, qui a déposé quant à lui sa demande en 2013 au titre de bien naturel.

Il y a également Grasse et son industrie du parfum au titre du patrimoine culturel immatériel de la France. La demande officielle a été faite en 2013 et l’inscription française est intervenue le 23 avril 2014. Et sans doute, la plus sympathique, la cuisine niçoise par sept niçois passionnés qui souhaitent que soient à la fois préserver et codifier les bases culinaires maladroitement transformées.

Pour soutenir ce projet, la ville de Cannes a mis en ligne une pétition pour tous ceux désireux de rejoindre Yann Arthus-Bertrand, photographe et Nikos Aliagas, passionné par la méditerranée, les deux premiers signataires et parrains de cette candidature dont le processus pourrait durer entre 10 et 20 ans. Souhaitons nous bonne chance !

Les Iles de Lérins et la Croisette, bientôt patrimoine mondial de l’Unesco ?Les Iles de Lérins et la Croisette, bientôt patrimoine mondial de l’Unesco ?
Les Iles de Lérins et la Croisette, bientôt patrimoine mondial de l’Unesco ?Les Iles de Lérins et la Croisette, bientôt patrimoine mondial de l’Unesco ?

Voir les commentaires

Rédigé par Amis des Iles

Publié dans #Informations

Repost 0

Publié le 11 Mai 2015

C'est un soleil radieux qu'une soixantaine d'adhérents et Messieurs De Pariente et Fiorentino, respectivement adjoint à la culture et adjoint à l'urbanisme, se sont réunis dimanche 10 mai pour le pot de la Présidente.

Bonne humeur, rire et convivialité furent les mots d'ordre de cette superbe journée.

Pot de la présidente Pot de la présidente
Pot de la présidente Pot de la présidente

Voir les commentaires

Rédigé par Amis des Iles

Publié dans #Activites

Repost 0